Séminaire 8 – UIR Web Science – 21/10/2011

Ordre du Jour :

1)      Présentation des nouveaux membres de l’équipe

2)      Récapitulation sur la méthode Web Science

3)      Mise au point des thèmes de recherche de l’équipe

4)      Organisation du séminaire ouvert du 18 novembre

 

1)      Présentation des nouveaux membres de l’équipe

Tout d’abord, de nouveaux stagiaires ont rejoint l’équipe au début du mois d’octobre : Il s’agit de Addis Tesfa, Sofia el Amin et Manon Blanc, trois étudiants en master de Relations internationales.

L’equipe continu aussi de s’étoffer avec de nouveaux chercheurs :

Fatima,

Malek,

Claude,

Wissam Kabani.

 

2)      Récapitulation sur la méthode Web Science

Stephane Bazan et Christophe Varin ont donné leur avis sur la méthode à adopter pour travailler nos articles.

Voici trois points importants à prendre en considération selon Christophe Varin :

Le 1er point consiste à travailler  dans une perspective Web Science. Il faut définir les axes de production qui tourneront autour du Web Social et de la Technique. Le but est de mettre en place un paramétrage complet de type Web Science qui servira de point de référence lors de l’écriture de tous les articles en Web Science.

Le 2ème point consiste à définir les axes dans lesquels on va avoir des productions, il s’agit ici d’aller vers les recherches les plus appliquées possibles.

Enfin, le 3ème point tourne autour de la construction d’une méthode Web Science pour arriver à la mise en place d’un outil de travail de référence en Web Science.

 

Il faut comprendre que l’objectif de la Web Science est d’observer l’impact d’une machine sur la société. Nous devons donc relire les articles des conférences pour analyser les méthodes utilisées par les autres (exemple : Paper 147).

 

3)      Mise au point des thèmes de recherche de l’équipe

Les 4 axes de recherche de l’année 2011-2012 sont : « Web et Education, Web et Cyberguerre, Web et E-réputation, et Web et Révolution Arabe» ; Les recherches que nous effectuons se placent donc à l’intérieure de ces thèmes de recherche.

A noter avec précision que le thème prioritaire de cette année est «le Web et les révolutions arabes».

 

Il s’agit d’un travail collectif :

En effet, Sabrine Saad, Addis Tesfa et Manon Blanc vont travailler sur le thème «Web et Cyberguerre ». Le sujet tour ne autour du Web comme outil stratégique («The web as a strategic Weapon». Le Web sera étudié comme un terrain et un outil dans les conflits. Evidemment, le contexte repose sur l’espace Proche-Orient : Liban, Syrie, Palestine, et/ contre Israél en y rajoutant éventuellement l’Iran.  Nous devons faire une typologie des attaques, une monographie des outils ainsi qu’une sociologie des usages tout en étudiant les acteurs et les motivations.

Lorraine Etienne, Dunia Achcar et Sofia El Amin quant à elles, travaillent sur le thème «Web et Révolution Arabe» à travers ces différents points:

- le renouvellement des élites, nouvelles formes d’exercices des pouvoirs grâce au Web ??

- les origines des protestations ayant utilisé le net dans le monde arabe

- l’importance des réseaux sociaux dans les soulèvements qui ont commencé en décembre dernier (taux de pénétration d’Internet dans les sociétés concernées, utilisation qui en a été faite)

-  études de cas, notamment Tunisie, Egypte et Syrie (cas inverse car utilisation du web par le gouvernement).

- acteurs de la ‘révolution facebook’ : profil (classe, age etc.), moyens d’action (blogs, réseaux sociaux, tweets etc.)

- rôle des diasporas vs. Acteurs présents dans les pays concernés.

- les soulèvements se sont-ils caractérisés par un ‘effet domino’, ou y a-t-il eu simplement un phénomène d’incitation entre les pays ayant connu des soulèvements ?

- quelle utilisation du Web a été faite par les régimes totalitaires menacés? Censure / répression sur le net

 

Individuellement, Manon Blanc travail sur les actualités libanaises du Web et des nouvelles technologies depuis Janvier ; Addis Tesfa sur la E-Reputation ; Sofia ElAmin sur le Web et Révolution arabe mais à partir d’articles en arabe ; Fatima va regarder à partir des données de Facebook et Twitter l’impact des campagnes commerciales, Fatima et Claude vont éventuellement travailler ensemble.  Wissam Kabani quant à lui travail sur la Conception d’une application Web pour des enfants atteint de cancer avec une approche webscience. Il devra écrire un article pour l’unité web science.

 

4)  Organisation du séminaire ouvert du 18 novembre

 

 

 

Pour le prochain séminaire 18 novembre 2011, il faut rédiger une fiche avec une problématique/Titre/ sous-titre/résumé de 200 mots de notre projet.

 

Le séminaire commencera par être fermé (1h00), dans le but de faire une refresh sur les Web Science et la présentation de nos recherches. Puis il deviendra fermé (1h00), avec une présentation d’Yves Gonzalez-Quijano sur ces approches sur les révoltes arabes ainsi que ces ambitions de recherche.

 

Le séminaire se terminera par une séance de discussion et débats.


 

 

Print Friendly