L’évolution du Web

Le World Wide Web, communément appelé le Web, est un système informatique hypertexte qui permet de relier des documents numériques entre eux. Présenté en décembre 1990 par Sir Tim Berners-Lee, informaticien au CERN de Genève, le Web est une application client-serveur fonctionnant sur le réseau Internet.

Elle repose sur plusieurs principes techniques simples qui réunissent les technologies documentaires et informatiques :

- L’hypertexte unidirectionnel, un principe développé dans les années 60 pour les besoins des documentations scientifiques

- L’URL (Uniform Resource Locator), adresse physique qui identifie toute forme d’information sur le Web

- Le langage HTML qui permet de créer en format texte des documents contenant des liens hypertextes
- Le protocole HTTP qui régit les échanges entre les serveurs équipés du Web
- Le navigateur, logiciel client permettant de lire et d’afficher les pages HTML
Dès 1995, les entreprises s’intéressent au potentiel commercial du Web et les premiers sites commerciaux apparaissent. En 2004, grâce à l’augmentation du débit Internet et des capacités de stockage des données, le Web devient participatif : les internautes peuvent contribuer à créer, échanger ou modifier du contenu sur le Web. Ce modèle de conception d’application Web sera désigné par le vocable Web 2.0.En 1993, l’Université de Illinois lance le premier navigateur, Mosaic, qui va garantir en grande partie le succès du Web comme système d’information sur Internet.

Le futur du Web est aujourd’hui incertain : devant le déclin croissant de son utilisation au profit d’autres applications comme le P2P ou le video streaming, le Web tente d’améliorer sa conception initiale en développant sa dimension sémantique et universelle grâce aux normes d’interopérabilité, comme HTML 5.

Pour en savoir encore plus sur le Web et son évolution, nous vous proposons plusieurs articles sur ce sujet.

 

Lecture

Histoire du Web (CERN)

La page publique du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) retrace l’évolution du Web depuis sa création par Sir Tim Berners-Lee jusqu’à la mise en place du WWW. Il explique ensuite le mode de fonctionnement et d’utilisation du Web.

Hisoire de l’internet (NSF)

Ce diaporama interactif produit par la National Science Foundation (NFS), organisme dépendant du gouvernement Américain, nous fait un historique interactif de l’Internet aux Etats-unis. Ce diaporama est enrichi d’entrevues, de cartes et de vidéos.

Comparative study of Web 1.0, Web 2.0 and Web 3.0

Cet article de International CALIBER explique grâce à des schémas l’impact du Web aujourd’hui en termes d’organisation des informations en ligne.

L’histoire et l’avenir du web

Ce dossier préparé par Camille Roux appelé « L’histoire et l’avenir du web », fait un survol du web 1.0, pour ensuite expliquer le concept du web 2.0 et les différentes visions que l’on peut en avoir (point de vue du développeur, du designer, du manager…). Pour aboutir au web 3.0 ou le web de demain.

The Semantic Web

Dans cet article de Tim Berners-Lee, James Hendler et Ora Lassila, les auteurs nous font un tableau de l’évolution du Web qu’ils nous présentent à travers l’expression du sens, la représentation des connaissances, l’ontologie, la mise en relation d’éléments d’information distribués et disparates, et enfin la technologie Agent.

Le Web 3.0

Ce dossier disponible sur 01Net fait une enquête sur le Web de demain qu’il qualifie par le vocable Web 3.0. Il présente rapidement l’évolution du Web, pour ensuite expliquer les attributs économiques, sociaux et technologiques de ce nouveau Web.

Le Web a la puissance 2

Cet article, publié dans Internet actu par Hubert Guillaud et intitulé « le Web à la puissance 2 : le web 2.0 cinq ans plus tard » explique comment le Web 2.0 se transforme en une application multi-modale manipulée par différents acteurs capables de dialoguer sur une plateforme transnationale. Il synthétise également les notions de Web de données, terminaux ou NetObjets, etc… Pour ensuite montrer en quoi le graphisme devient fonctionnel au service des données et de l’information.

 

Print Friendly