Dossier Web et Révoltes arabes

Ces derniers mois, les réseaux sociaux, les blogs, et plus généralement le Web, ont été présentés comme des éléments déclencheurs de la vague de révolte arabe qui a mené au renversement de plusieurs régimes autoritaires, notamment en Tunisie et en Egypte.

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses possibilités de communication et de transmission de l’information. Ceci favorise l’émergence de « smart mobs », ou foules intelligentes (Howard Rheingold), qui peuvent se coordonner et entreprendre des actions de contestation efficaces. Ainsi, quel est l’impact des nouveaux medias dans les révoltes actuelles ?

Ce dossier rassemble articles de presse, publications et interventions, tant de spécialistes que d’acteurs du mouvement. Il s’agit de remettre les événements en perspective, et de faire le point sur les opinions avancées quant aux explications et aux possibles issues du printemps arabe.

Social media creating social awareness in the Arab world

CG News

Hani Naim, a journalist, blogger and civil society activist, explains in this third article in a series on globalisation and religious pluralism how social media has united people of different religious and ethnic backgrounds for the common goal of positive societal and political change in the Middle East

Lire l’article sur ILoubnan.info


Les “origines culturelles numériques” des révolutions arabes

Yves Gonzalez-Quijano

Yves Gonzalez-Quijano, chercheur à l’Institut Français du Proche Orient, s’interroge ici sur la pertinence de l’utilisation du terme “révolution 2.0″ ou “révolution Facebook” pour décrire les révoltes arabes actuelles. Il fait à cette occasion le point sur l’histoire et le développement des techniques numériques dans le monde arabe.

Lire l’article sur hypotheses.org

 

Facebook and Twitter are just places revolutionaries go

Evgeny Morozov

Evgeny Morozov a beaucoup fait parler de lui en publiant The Net Delusion : The Dark Side of Internet Freedom. Il soutient que l’activisme qui a mené aux révoltes arabes ne doit rien au Web, simple outil loin d’être suffisant pour expliquer le mouvement.

Lire l’article sur The Guardian

 

Monde arabe : pas de révolte sans réseaux sociaux ?

Emission RFI diffusée le 28 février 2011

Mohammed El Oifi, Vincent Geisser et Ziad Maalouf nuancent la responsabilité des réseaux sociaux dans la chute des régimes arabes. Moyen plus que déclencheur des révoltes, la technologie est neutre, et n’est que ce que l’on en fait.

Ecouter l’émission sur RFI

 

Interview de Wael Ghonim pour CNN

Il est intéressant de joindre à ce dossier, principalement composé d’articles de chercheurs spécialistes des nouveaux medias dans le monde arabe, le point de vue d’un acteur du mouvement. Wael Ghonim est considéré comme l’un des principaux activistes de la révolution égyptienne.

Regarder l’interview sur CNN

 

An Odd Calm in Beirut

Marc Lynch – Middle East Channel, Foreign Policy Magazine

Le CEMAM a pour objet d’étude principal le Liban et ses voisins. Il convient donc de faire le point sur la situation à Beyrouth. C’est ce que Marc Lynch entreprend ici après une visite éclair au Liban sur invitation de l’AUB, pour laquelle il a donné une conférence, « The Arab Public Moves : the New Media and the New Arab Protest Movements » (voir le compte rendu de cette conférence sur le blog de l’UIR).

Lire l’article sur mideast.foreignpolicy.com

 

Print Friendly