Press review: June / July 2011

L’analyse des réseaux sociaux, longtemps réservée à quelques happy few en raison à la fois de la difficulté à constituer des corpus de données, et de la technicité des algorithmes à mettre en œuvre, s’est largement diffusée et démocratisée au cours de la dernière décennie. L’apparition d’outils de plus en plus faciles à manier, et l’explosion des nouvelles technologies de communication numérique, véritable eldorado statistique, y ont largement contribué.

Yves Gonzalez-Quijano, a french researcher at the French Institute for the Near East (IFPO) explains that illusion, manipulation and deception might be the future of the Web. The “Gay Girl in Damascus” example is a lesson that should be remembered. Beware of the “Honey Trap”…

The Koblenz Conference website offers full access to all posters and papers presented at the WebSci 2011 conference

Print Friendly